Debian se contente de formater 33%

J'essaye d'installer Debian Squeeze 6.0.5 sur un nouveau HP Proliant Microserver N40L avec 4 Go de RAM et 1,5 GHZ et 2 nouveaux disques durs Seagate BARRACUDA 2TB. L'installation est bloquée au sharepoint formatting du disque dur 2 To à 33%. Je lui ai donné 16 heures, puis j'ai avorté la mise en forme et démarré l'utilitaire SEATOOLS HDD pour vérifier les erreurs. Le disque dur a passé le contrôle et j'ai récemment relancé les deux hdd avec zéro par l'utilitaire SEATOOLS. Maintenant, j'ai redémarré l'installation et il est resté coincé à 33%. Combien de time dois-je attendre pour cette mise en forme?

Partitions du logiciel-Raid 1: / boot 500 Mo ext2 / 1995.9 Go ext3 swap 4 Go

Avec Alt + F4, je ne vois aucune erreur dans le terminal, car tout le time que mes périphériques USB apparaissent …, en revenant à Alt + F1, il rest à 33%.

Yat-il un moyen d'accélérer cette mise en forme? Le disque dur est nouveau, donc il n'y a pas besoin de suppression sécurisée etc …

Mettre à jour:

J'ai trouvé maintenant, cette resynchronisation est incroyable lente: http://up.picr.de/11594927qr.jpg écrit avec 700 k / sec. Comment cela pourrait-il arriver? -> Durée estimée: 30 jours!

Je mets déjà écho 50000> / proc / sys / dev / raid / speed_limit_min sans aucun changement …

Merci beaucoup!

L'étape de «mise en forme» à l'intérieur de l'installation n'est pas entièrement précise avec des pourcentages (en fait, elle divise juste 100% par le nombre de partitions à créer), alors quand il semble accrocher, cela pourrait bien fonctionner.

Je suis d'accord que 16 heures semblent excessives, même pour l'initialisation notoirement lente de l'ext3 (l'écriture sur les périphériques bloqués se fait de manière synchrone, et l'initialisation ext3 nécessite beaucoup de données à écrire en petits morceaux espacés les uns des autres). gardez à l'esprit que l'initialisation RAID fonctionne également avec une bande passante minimale (c.-à-d. que les disques se débattent fortement).

Choses que vous pouvez faire:

  • pensez à votre schéma de partitionnement:
    • Si la partition / est une partition réelle plutôt qu'un volume LVM, il n'y a pas besoin d'un /boot séparé, et vous voulez certainement que votre espace de swap soit au milieu du disque plutôt qu'à la fin.
    • une partition de 2 To / partition est un enfer, car il faut des années pour vérifier si quelque chose se passe mal, et vous ne pouvez rien faire à ce sujet.
  • initialisez le RAID avec --assume-clean . Cela signifie que le RAID ne synchronisera pas initialement les disques, ce qui est bien si vous les avez déjà écrits en tant que zéros
  • créez le système de files à partir de la command line (vous verrez ainsi des progrès plus granulaires).

Si vous modifiez votre schéma de partitionnement, je suggère quelque chose comme

  • partition 1: /boot (500 Mo)
  • partition 2: LVM PV
    • LV 1: / (500 Mo)
    • LV 2: /usr (8 Go)
    • LV 3: /var (4 Go)
    • LV 4: /home (taille selon les preferences personnelles, 100 Go est ce que j'utilise)
    • LV 5: swap
    • LV 6: /srv/ (taille selon les preferences personnelles et l'objective de la machine)

Il est tout à fait normal de laisser la plus grande partie de l'espace non alloué, vous pouvez modifier cela plus tard, lorsque le système est installé, et append des filesystems supplémentaires pour des services spécifiques qui utilisent beaucoup d'espace, ce qui signifie que si l'un de ces services des dysfonctionnements et commence à remplir le disque, il ne remplira que sa propre partition (c'est aussi pourquoi vous avez séparé /var – la notation peut fonctionner quand la partition racine est pleine.

16 heures sont excessives. Quelque chose a mal tourné. Lorsque vous dites «tout le time que mes périphériques USB apparaissent», voulez-vous dire que ses messages crachotiques constamment? Si oui, quels messages? Un moyen simple est de prendre une capture d'écran en utilisant une camera de téléphone, et postr juste cela. Quels périphériques USB avez-vous connectés?

Avez-vous vérifié que votre support d'installation est intact? Je crois qu'il y a une option de menu dans le programme d'installation pour vérifier le support d'installation.

Quoi qu'il en soit, en supposant que rien de ce qui précède est le problème:

Tout d'abord, utilisez ext4, pas ext3. Il n'y a pas vraiment de bonne raison d'utiliser ext3. En outre, pensez à utiliser des disques d'entreprise dans les servers (par exemple, la ligne Constellation), selon le type de service que ce server verra. Beaucoup plus cher, mais mieux capable de gérer une charge de travail constante.

Deuxièmement, vous pouvez faire le format en utilisant mkfs à partir de la command line. Appuyez simplement sur alt-f2 et appuyez sur Entrée pour get une invite de command. Puis mkfs.ext4 -v -L "label" /dev/whatever (ajoutez les autres options que vous voulez, voir la page de manuel de mke2fs). Retournez ensuite à alt-f1, et récupérez la chose (en revenant au menu principal, etc.). Vous pouvez alors lui dire de ne pas formater le disque, et lui dire simplement le sharepoint assembly.

Merci beaucoup pour vos réponses.

La solution était de préparer l'installation pour le raid 1, mais juste monter un disque dur dans le raid.

(Dispositifs actifs: 2, appareils réservés: 0, mais seulement SDA et non SDA + SDB)

Cela a résolu le problème avec resync et l'installateur a fonctionné normalement.

Après l'installation de debian, j'ai simplement ajouté le second disque dur à mon raid:

 mdadm --add /dev/md0 /dev/sdb1 (this for every partition) 

Résultat: la vitesse de resynchronisation est passée de 750 k (au niveau de l'installateur) à 70000 k au niveau du système en cours d'exécution.

Je voudrais essayer deux choses.

J'ai remarqué pour une raison quelconque (et si c'est vrai ou non, je ne suis pas sûr) que Linux est plus sensible au matériel défaillant. J'ai vu cela sur mon ordinateur de bureau à quelques resockets.

Je n'ai jamais eu beaucoup de chance avec SeaTools. J'ai toujours utilisé HDD Regenerator pour vérifier les secteurs défectueux, même sur de nouveaux lecteurs. Ce n'est pas gratuit, mais ça marche vraiment bien.

La prochaine chose que j'essaierais (ou la première, puisque c'est gratuit) serait un Memtest.

Pour cela, je recommand Ultimate Boot CD. Je le laisserais courir un minimum d'une heure – nuit de preference.

Sur ces deux, je parierais beaucoup d'argent que quelque chose se révélerait défectueux – et mon argent serait sur la memory.

La même chose m'est arrivée lors du formatting d'un cahier d'amis, j'ai essayé d'installer 5 dissortingbutions Linux et un Windows 7, et la même chose s'est produite sur tous ces OS puis j'ai découvert que le problème venait de la HD.

Ceci est (la version courte de) l' explication que j'ai trouvée:

mkfs vous invite à confirmer si la partition ext4 existante a été détectée. L'invite n'est pas gérée, entraînant l'installation à se bloquer.

Dans mon cas, les files journaux indiquaient une autre question ("J'ai trouvé une table de partition dos dans / dev / sda1") mais je parie que le problème était le même. Donc, je suppose que cela pourrait aussi être le même problème avec n'importe quelle autre command utilisée par l'installateur (mdadm etc.).

La solution de contournement suivante décrite au rapport de bogue Ubuntu 1447600 a été la chose qui a fonctionné pour moi:

  1. aller à la console virtuelle (alt + F2)
  2. searchz le process mkfs (pour moi c'était 'mkfs.ext4 / dev / sda1')
  3. sudo kill -9 pid de ce process
  4. exécuter la même command: sudo mkfs.ext4 / dev / sda1 [doit confirmer y / n]
  5. revenir à gui (alt + F1), où l'installation a automatiquement fait un pas en arrière
  6. redémarrez l'étape d'installation